La spasmophilie est un regroupement de nombreuses manifestations qui sont généralement liées à une forte inquiétude. La crise de spasmophilie présente plusieurs manifestations et elle concerne majoritairement les femmes. Qu'est-ce que la spasmophilie, et quels en sont les symptômes les plus fréquents. Revue de détails.

Clarification conceptuelle

La spasmophilie est une forme de tétanie ailée. Eh bien, cliquez ici maintenant pour plus de détails. C'est un syndrome qui regroupe plusieurs symptômes liés à un état de vie inquiétant. La spasmophilie concerne majoritairement les femmes. La palpitation, les spasmes, les crampes et l'hyperventilation sont les modes de manifestation d'une crise de spasmophilie.

Les symptômes d'une crise de spasmophilie

Généralement, la crise de spasmophilie se manifeste par une sensation de malaise général et divers troubles d'ordres musculaires comme les contractures, lors de crampes, et les fourmillements. Les troubles ordres musculaires sont accompagnés de troubles d'ordres neuropsychologiques tels que : les vertiges, les nausées, une sensation d'étouffement, des spasmes intestinaux, des troubles visuels et auditifs, des palpitations, et une sensation de chaleur ou de froid. Voilà tout un ensemble de symptômes particulièrement angoissants pour une personne en crise. Même si la tétanie présente des symptômes assez équivalents, en revanche il s'agit d'une pathologie différente et plus rare que celle de la spasmophilie.

La durée d'une crise de spasmophilie

La durée d'une crise de spasmophilie varie selon l'état anxieux. Elle peut durer une heure ou parfois quelques minutes. Plusieurs crises peuvent avoir lieu s'il s'agit des formes les plus dangereuses. Il existe également des spasmophilies sans crise. Les patients qui en sont atteints peuvent être victimes de palpitations, de vertiges, de troubles digestifs et de céphalées qui durent généralement une semaine. Alors une consultation chez le médecin est vraiment recommandée.

Les causes d'une crise de spasmophilie

Les principaux facteurs déclencheurs d'une crise de spasmophilie sont le stress et l'angoisse. En effet, l'angoisse peut toutefois provoquer l'hyperventilation, qui à sont tour va entraîner des anomalies dans les échanges métaboliques et neuromusculaires. Ainsi la crise peut provenir de l'association de troubles du métabolisme du calcium et de la conduction entre le muscle et le neurone